English version

Les Cépages

La finesse, la richesse et l’originalité des vins de la Vallée du Rhône proviennent vraisemblablement de la grande diversité de ses cépages. La Vallée du Rhône en compte 23 !
Nous vous présentons ici les cépages les plus emblématiques.

GRENACHE

Il exprime bien la générosité, la puissance et le caractère chaleureux des vins du Sud de la Vallée du Rhône. Originaire d’Espagne, il a été planté dans le Sud de la France il y a plus de 2 siècles. Le Grenache existe en grains rouge et  blanc. Cépage vigoureux, il résiste bien à la sécheresse et au Mistral. Cépage roi de la Vallée du Rhône, nous le privilégions dans nos assemblages de vins rouges non seulement pour son potentiel aromatique dense, pour ses arômes de fruits rouges et d’épices et pour sa gourmandise mais également pour sa douceur. Dans les crus, il apporte sa capacité au vieillissement. Son assemblage avec d’autres cépages permet de mettre en avant ses qualités organoleptiques. Il produit aussi des rosés fruités et soyeux. Le Grenache blanc donne des vins blancs peu acides, ronds avec une belle longueur en bouche.

SYRAH

Originaire du Dauphiné, la Syrah est le cépage emblématique des Crus septentrionaux et se retrouve dans quasiment tous les assemblages des Crus méridionaux. En cépage unique, il produit des vins rouges et rosés à la couleur très soutenue, aux parfums complexes d’épices et de fruits rouges (cassis, mûre et violette). De plus, sa belle structure tannique permet aux vins de se bonifier au fil des années, qu’ils soient vinifiés en barriques ou non. Avec le temps, les parfums de violettes, de fruits rouges ou noirs et d’épices évolueront vers d’agréables notes de poivre, de fruits cuits, de truffe, de réglisse et de cuir. En raison de sa richesse aromatique et de son intensité colorante, elle est assemblée au Grenache dans l’ensemble de nos AOP.

MOURVEDRE

Cépage vigoureux, fertile et à maturité tardive, il exige beaucoup d’humidité, de chaleur et de lumière. Originaire d’Espagne, il s’est très bien adapté à la Vallée du Rhône méridionale. C’est un cépage expressif, riche en tanins qui donne des vins puissants, colorés, amples mais néanmoins élégants.

Dans sa jeunesse, il exprime des arômes de poivre, de tabac et de petits fruits noirs avec des notes de garrigue. Avec l’âge, ses arômes se développent et deviennent plus ronds, intenses et complexes. Le caractère antioxydant du Mourvèdre prolonge la fraîcheur et enrichit les arômes des vins rosés tels que le Tavel. Assemblé au Grenache, il renforce la structure et la complexité du vin. £

Vous retrouverez ses caractéristiques dans le Côtes-du-Rhône Villages rouge Plan de Dieu du Domaine du Père Hugues.

CINSAULT

C’est un vieux cépage à grosses baies à la chair blanche très juteuse. Il est très présent en Languedoc et en Vallée du Rhône. Il se nourrit du soleil et résiste bien à la sécheresse et apprécie les coteaux. Il préfère les sols pauvres pour une production de qualité. Le cinsault entre dans l’élaboration des vins rouges des Côtes-du-rhône, Côtes-du-RhôneVillages, Côtes-de-Provence et autres AOP.

Il est également très apprécié en vin rosé comme à Tavel. Peu acide, faible en couleur et en alcool, souple, il offre des arômes fleuris et fruités. Peu tannique, il est toujours associé à d’autres cépages tels que Grenache, Mourvèdre, Carignan ou Syrah.

CARIGNAN noir

Originaire d’Espagne, ce cépage tardif a besoin de chaleur et d’ensoleillement. Les coteaux aux sols secs et chauds lui conviennent particulièrement. Il donne des vins bien colorés, généreux et puissants à la fois. Plus il vieillit et plus sa palette aromatique s’élargit : poivre, cerise, mûre, banane, framboise, amande, pruneau et violette.

VIOGNIER

Son berceau est la Vallée du Rhône, autour de Valence. Cépage blanc emblématique du Condrieu, il donne des vins de très grande qualité, tout en élégance, exprimant à la fois rondeur et vivacité. Les amateurs apprécient particulièrement son côté gras, onctueux et ses arômes exubérants de pêche, litchi, abricot ou même de violette.

Il est le cépage principal du Côtes-du-rhône blanc du Château Noël Saint Laurent.

CLAIRETTE blanche

Un des plus anciens cépages du Sud, typiquement méridional. Ses baies sont très juteuses. Ses rameaux sont assez sensibles au vent. Elle s’adapte aux sols calcaires, caillouteux et peu fertiles. Ce cépage donne unvin frais et acidulé, au caractère fin et complexe de fleurs et de fruits blancs (pomme ou pêche). Sensible à l’oxydation, la Clairette est assemblée à d’autres cépages comme le Grenache blanc qui s’enrichit de ses qualités organoleptiques.

Vous retrouverez ses caractéristiques dans le Châteauneuf-du-Pape blanc ‘Domaine la Souco Papale’.

BOURBOULENC

Essentiellement cultivé dans le sud de la France où il apprécie les temps chauds et secs. C’estun cépage blanc à faible teneur en alcool qui mûrit assez tardivement et n’est récolté qu’à partir de la fin septembre. Il offre des arômes subtils de fleurs et de fruits exotiques. Associé à la Clairette, il ajoute une touche de fraîcheur et de vivacité à notre Côtes-du-Rhône blanc.

ROUSSANNE

Cépage blanc fragile, difficile à cultiver mais d’une grande finesse, très apprécié pour ses arômes complexes floraux (aubépine, chèvrefeuille), de fruits jaunes, de miel et d’épices. Il est souvent associé à la Marsanne (Crozes-Hermitage, Saint-Joseph, Hermitage rouge ou blanc), au Grenache blanc et à la Clairette (Côtes-du-Rhône blanc et Châteauneuf-du-Pape).

MARSANNE

Un des plus anciens cépages blancs du Sud ; originaire de Montélimar, dans la Drôme. Appelée ‘grosse roussette’ ou ‘abondance’ dans certaines régions, la  Marsanne est fertile et produit des petites baies juteuses. Elle se développe parfaitement dans la Vallée du Rhône où elle profite du climat méditerranéen et des sols secs et caillouteux.  Elle est souvent assemblée à la Rousanne. Ces deux cépages se complètent parfaitement : ensemble ils donnent des vins légers, très peu acides, aux arômes de fruits jaunes et blancs et de fleurs avec des notes miellées et de réglisse.